LE STYLE YOSEIKAN SANO RYU

A 300 km au sud de Tokyo, dans une ville appelée Shizuoka, Maître Minoru Mochizuki a créé en 1934, une école d’Arts Martiaux dénommée le YOSEIKAN. Littéralement, YO SEI KAN signifie « lieu ou l’on enseigne l’honnêteté ». Historiquement, Le Yoseikan Sano Ryu est un style ancien et complexe, synthèse de pratiques et de savoirs enrichis et transmis par des maitres de très haute valeur.

Minoru Mochizuki

  • 10e Dan IMAF d’Aïkido
  • 9e Dan de Jujitsu
  • 8e Dan de Judo
  • 8e Dan de Iaïdo
  • 8e Dan de Katori Shinto Ryu
  • 5e Dan de Karaté
  • 5e Dan de Kendo

Né en 1907, Maître Minoru MOCHIZUKI, élève et assistant de Maître Morihei UESHIBA (fondateur de l’Aïkido), il fut le premier à présenter l’Aïkido en Europe. Fondateur d’un dojo qu’il nomme « YOSEIKAN » au début des années 1930, il y enseigne une synthèse de techniques issues de son immense savoir : judo, Aïki-Jujistsu, Iaïdo, Kobudo (Katori Shinto Ryu), puis, à parti de la fin des années 60, le karaté sous la direction de Maître SANO. Minoru Mochizuki décède en 2003. Il reste considéré comme l’un des plus grands Maîtres d’arts martiaux du 20ème siècle.

Teruo Sano

  • 9e Dan en karaté (Hanshi) 
  • 7e Dan en Ju Jutsu (Kyoshi)
  • 3e Dan en maniement du sabre (école Katori Shinto Ryu)

Teruo Sano est né en 1930 à Shizuoka d’un milieu modeste. Volontaire pour être kamikaze à l’âge de 15 ans, sa mission fut annulée in extremis par la défaite du Japon après Hiroshima et Nagasaki. Après la guerre, il se rendit célèbre pour ses combats contre des yakusa (mafia japonaise). L’enseignement de ses premiers maîtres (dont Yamaguchi Masahi – « Baba sensei » – qui étudia lui-même auprès de maîtres okinawaïens et chinois) est la source du karaté qu’il pratique et transmet. En outre, son expérience unique de  » kamikaze survivant  » imprègnera à jamais l’esprit de son style. C’est en 1964 que le maître du Yoseikan, Minoru MOCHIZUKI l’engagea comme professeur de karaté dans son école. Il y enseignera son karaté pendant plus de trente ans.

Shinpo Matayoshi

  • 10e dan de Kobudo
  • 10e dan de karaté

Shinpo Matayoshi reçut au Japon le titre rarissime de « trésor impérial vivant », incarnant véritablement l’âme du kobudo traditionnel d’Okinawa. Shinpo découvre très jeune la pratique du Kobudo, sous la direction de son père Shinko Matayoshi, considéré comme le plus grand Maitre du Kobudo d’Okinawa. Son père lui enseigna non seulement les techniques okinawaienne, mais aussi les techniques chinoises qu’il avait lui-même apprises lors de ses nombreux voyages à travers la Chine pour étudier les Arts Martiaux chinois, et en particulier le maniement des armes. Soucieux de diffuser la pratique et les valeurs du kobudo d’Okinawa, Shinpo Matayoshi fonda le dojo KODOKAN, puis en 1970, l’association de Kobudo des Ryukyo qui sera renommée la Fédération du Kobudo D’Okinawa. Il entreprit de nombreux voyages à travers le monde dans le but de diffuser sa pratique et en structurer les acteurs. Maître Shinpo MATAYOSHI est décédé en septembre 1997 à l’age de 77 ans.

Frédéric Dupertout

  • Actuellement SAIKO SHIHAN (le plus haut gradé) du SANO RYU KARATE JUTSU 
  • 8e dan diplômé du Japon
  • Diplômé d’Etat (2e degré) en Karaté, Judo et Aïkido.

Après une initiation au karaté en Algérie dans un contexte militaire, puis civil, il étudie à Bordeaux sous la direction de M. TRIJASSON, puis de Jean-Claude MOLLARD, lui-même élève de Hiroo MOCHIZUKI et membre de l’équipe de France.

1973 : Premier séjour au Japon – un an au Yoseikan de Shizuoka, sous la direction de Maître SANO. Entraînement régulier à Tokyo et Shimoda sous la direction de Me Hironori OTSUKA père, fondateur du style Wado Ryu, et de son fils Jiro. Obtention du 2e dan de Yoseikan Karaté.

1975 : Retour en France. Il fonde l’école BUSHIDO à Bordeaux. Entraînements fréquents sous la direction du fils du fondateur du Yoseikan, Hiroo MOCHIZUKI, dont il reçoit un diplôme de professeur de Yoseikan Budo (style créé par Hiroo).

1977 : Il se détache du Yoseikan Budo pour se consacrer au karaté de Maître SANO.

1980 : Deuxième séjour au Japon. Obtention du 3e dan.

1983 : Séjour en Chine (Taïwan) pour y rencontrer les styles chinois pouvant contribuer à approfondir le style de Maître SANO. Maître SANO vient régulièrement à Bordeaux aux ECOLES BUSHIDO. Il fera passer les 5e puis 6e dan de Karaté à Frédéric DUPERTOUT, ainsi que le 3e dan de Ju Jitsu. Ces grades seront délivrés par l’I.F.N.B. et signés du Maître Minoru MOCHIZUKI.

1998 : Voyage en Inde du sud pour y rencontrer le Kalarypayat, toujours dans l’esprit d’un retour aux sources afin de mieux comprendre le karaté traditionnel.

1999 : Troisième voyage au Japon où Me SANO lui décerne le 7e dan de Karaté.

2000 : Il reçoit le diplôme de SAIKO SHIHAN qui le consacre le plus haut représentant de Maître SANO pour l’Europe (hors Italie)

2007 : Il obtient le 8e dan par Maître Sano et le titre de SHU SEKI pour la partie combat réel du style Sano Ryu Yoseikan karaté.

//www.zenbushidomitsu.fr/wp-content/uploads/2018/09/logo1-1.png

Yoseikan Sano Ryû, synthèse de techniques de Karaté, de JuJitsu et de Kobudo héritées de Mochizuki Sensei, et développées par la suite par Sano Sensei.

Inscrivez-vous !

Inscrivez-vous à notre newsletter pour suivre notre actu !